"Mon chiot doit voir beaucoup de chiens pour sa socialisation"


On entend souvent ce genre de phrase pour socialiser les chiots à leurs congénères.

Sauf que ce n'est pas la quantité qui va donner une bonne socialisation, mais la qualité (des rencontres et des interactions)



Faire rencontrer 50 chiens à son chiot les premiers mois : des grands, des petits, des sympas, des grognons, des jeunes, des plus vieux, des bons communiquants, des harceleurs, des joueurs, des intolérants. Est-ce cela qui permet au chiot de bien communiquer avec ses congénères ? Et qui lui permet d'être à l'aise ? La réponse est non.



• La socialisation ce n'est pas faire vivre à son chiot des situations qu'il ne peut pas gérer ou qui peuvent lui créer de l'inconfort (voire des traumatismes)

La qualité des rencontres et des interactions avec les autres chiens est plus importante que la quantité.

• La socialisation ne veut pas toujours dire contact. L'observation à distance, sans créer un contact avec les chiens en face est aussi importante. Et cela est d'autant plus valable pour les chiots craintifs vis-à-vis des congénères.

• Toutes les rencontres et interactions ne sont pas bonnes pour le chiot. Il faut être sélectif et s'adapter à l'individu.

Chaque chiot a besoin d'un programme de socialisation qui lui est adapté (en fonction de sa personnalité, son émotionnel, ses capacités, son rythme) afin qu'il puisse prendre confiance en lui et en l'environnement et qu'il parte de la bonne patte dans la vie :)


Pour un programme sur mesure, n'hésitez pas à me contacter :)

Francesca