top of page

La communication canine (axée conflit/agression)

Pourquoi le chien choisit d'agresser ? Comment cherche t-il à éviter un conflit ?


=> Avant de commencer, définissons quelques points essentiels : La communication a pour but de transmettre une information, un état émotionnel. On dit qu'il y a communication quand le signal émis par l'émetteur influence (favorablement) le comportement du récepteur. Prenons un exemple : le chien baisse les oreilles, rentre la queue et grogne face à un humain. L'humain en retour s'éloigne et laisse le chien tranquille. On peut dire qu'il y a eu communication entre les 2 individus, une communication où le chien (l'émetteur) à émis des signaux vis-à-vis de l'humain (le récepteur), ce dernier ayant modifié son comportement en faveur de l'émetteur et des signaux de communication. L'agression est une réaction comportementale composée de plusieurs comportements (qui peuvent varier en fonction de l'individu émetteur et du contexte). Elle est dictée par des raisons émotionnelles qui poussent l'individu (le ) à produire des comportements à tendance agressive. C'est souvent le dernier moyen pour le chien de se faire respecter en essayer de stopper une situation/interaction et tenter de retrouver un équilibre.




■ Dans un contexte qui déclenche de la peur, de l'inconfort, de la douleur, (etc) le chien a plusieurs opportunités, dont : s'inhiber (se figer), partir (fuir), agresser. La réponse comportementale dépend de son individualité, du contexte mais aussi des expériences passées (et donc des apprentissages qu'il a tiré de ces expériences).


Le chien est un animal qui cherche à éviter le conflit (si c'est possible en fonction de la situation). En première intention, il tente de communiquer pacifiquement son état émotionnel afin de garder ou retrouver un équilibre. Si l'individu en face ne respecte pas, le chien va continuer d'exprimer son malaise plus fortement (et les signaux perçus se rapprochent progressivement de l'agression). C'est aussi valable si, en fonction de ses expériences passées, le chien se rend compte que communiquer plus pacifiquement n'amène pas une réponse favorable en face. Agresser c'est aussi communiquer. Ces signaux de communication font partis du répertoire du chien (et sont normaux d'un point de vue comportemental). On oublie souvent que (quasiment) tout ce que le chien émet comme comportement c'est de la communication. Et que cette communication sert à renseigner l'état émotionnel de l'individu émetteur (dans un but d'évitement de conflit et pour garder des émotions positives stables, en clair, continuer d'être bien et dans une zone de confort). L'agression, c'est en dernier recours. Ça signifie donc que le chien a déjà tenté avant de communiquer autrement mais qu'il n'a pas été respecté. Il a été "poussé à bout" dans l'interaction. Un chien poussé à bout trop de fois peut être amené à communiquer plus incorrectement et plus fortement dans les contextes qui déclenchent un mal être. Un chien qui agresse n'est pas "fautif". Il ne doit pas être réprimandé pour avoir exprimé son état émotionnel et ses limites. Il doit, au contraire, être respecté et ne pas être poussé dans des situations qui sont inconfortables. (J'ai fait le choix ici de ne pas décrire tous les signaux de communication car bien que la communication canine soit générale, elle est aussi individuelle et contextuelle. Et bien lire son chien ça ne s'apprend pas sur papier ) ==> Réduire le stress pour nos chiens en évitant les conflits et les situations stressantes dépend de nos capacités à lire correctement nos chiens et à les respecter. Observer, lire, communiquer et respecter son chien, ça s'apprend N'hésitez pas à vous rapprocher d'un pro compétent pour parfaire vos compétences ;)

Comments


bottom of page