Doit-on laisser plus de choix à nos chiens ?



La réponse tient en 3 lettres : Oui.



• Commençons par la définition du choix : "action de choisir quelque chose, quelqu'un, de le prendre de préférence aux autres, résultat de cette action ; pouvoir, possibilité de choisir" (Larousse)

Quand on observe le chien, on remarque qu'il fait lui-même des choix pour sa vie. Par exemple : il choisit de jouer avec tel jouet plutôt qu'un autre, il choisit de monter sur le canap pour avoir un câlin, etc.


• Cependant, notre société humaine ne lui laisse peut de marge de manœuvre quand il s'agit du choix. On a tendance à vouloir le contrôler - tout contrôler - sous prétexte "d'éducation canine" (ou pire encore vis-à-vis d'anciennes théories dépassées). Ou encore car on a peur qu'il fasse des "mauvais choix".


Or, le choix permet au chien d'avoir plus de contrôle sur sa vie et son environnement et cela participe à son bien être ! Cela influence une meilleure qualité de vie et renforce la confiance en lui.

● À l'inverse, le priver de faire des choix (et donc le priver d'avoir du contrôle sur son environnement) peut créer, entre autre, des comportements jugés indésirables, un stress et même la dépression.


==> Permettre au chien d'avoir le choix dans sa vie et de faire des choix par lui-même - et donc d'avoir du contrôle - est primodial et lui permet de répondre à un besoin biologique. Les exemples sont multiples et représentent tout un quotidien : les interactions et contacts avec les humains et les chiens, les jeux, les balades, le couchage, les activités, la mise du harnais, les soins, etc.

Offrir plus de choix à son chien, c'est aussi ça le respecter pour qui il est. C'est aussi ça prendre soin de lui et avoir un chien bien dans ses pattes

Et c'est ce que j'aime vous transmettre (entre autre) en séance car c'est tellement important pour notre chien et le binôme qu'on forme avec lui !

Francesca